La Nuit des rois en sélection au Festival

La Nuit des rois, le deuxième long métrage du cinéaste ivoirien Philippe Lacôte, a pour décor la MACA, la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, la plus grande prison de l’Afrique de l’Ouest. Dans cet univers carcéral où les corps sont emprisonnés, les esprits aspirent à s’évader. Pour Barbe Noire (Steve Tientcheu), le caïd de la prison, faire raconter des histoires est même devenu un instrument de pouvoir. Sa dernière victime est un nouveau venu dans le centre de détention. Il sera à son corps défendant le nouveau Roman (Bakary Koné), celui dont le récit doit tenir en haleine les prisonniers le plus longtemps possible. La Nuit des rois est une mise en abyme : Lacôte narre l’histoire d’un conteur improvisé qui, lui-même, fait le récit de l’itinéraire d’un chef de gang, Zama King. Le social et le politique s’entremêlent dans un film porté par la tragédie

Le cinéaste franco-ivoirien Philippe Lacôte sera présent également avec son deuxième long-métrage La Nuit des rois. Une plongée dans la prison surpeuplée de la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan), décrite par un des personnages comme « la seule prison du monde dirigée par un détenu », en l’occurrence Barbe-Noire. Qui sent sa mort approcher et désigne un jeune détenu, Roman, pour raconter un conte jusqu’au bout de la nuit illuminée par une lune rousse. Le film a déjà été récompensé pour sa mise en scène et sa musique au Festival du film francophone d’Angoulême.

Source: AA/ Team Idee

leave a reply